Vendredi 4 décembre 2015 5 04 /12 /Déc /2015 11:25

Nous avions lancé un petit jeu, par le biais de notre "new-letter", à l'approche du moment de votre 600 ème commentaire  (oui, tant pis pour les autres qui n'ont pas su qu'il y aurait une petite surprise, c'est l'avantage d'être abonné...).

Pour vous annoncer qui a gagné, YV s'est pris pour Matisse

    S-matisseDessin de Yv 

 

Sauriez-vous découvir la gagnante ? C'est la belle qui se cache derrière ce Bleu Matisse... Relisez les derniers commentaires reçus, vous trouverez peut-être. Et un indice dans le dessin vous aidera sans doute à trouver ...

 

Femme_bleue_MatisseUn heureux hasard.  L'un des deux plus grands musées consacrés au peintre Henri Matisse en France, se trouve situé à quelques kilomètres du lieu de résidence de notre gagnante. YV ignorait qu'elle habitait si près de ce musée au moment où il a exécuté ce dessin "à la manière de Matisse". C'est donc là un deuxième indice pour vous aider à découvrir celle qui se cache derrière cette silhouette. Cherchez où sont les musées Matisse ... 

(Ci contre : Matisse, collage, Nu bleu)                                                                      

 

 

Par Mylenetyv - Publié dans : Belles, belles.... - Communauté : Fan de Dessins x
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Dimanche 15 novembre 2015 7 15 /11 /Nov /2015 17:47

 

 

peace for Paris

13 novembre 

Ci-dessous, nous ajoutons trois montages photographiques réalisés par Michaël dans les heures qui ont suivi ces tragiques évènements à Paris.

liberté

marianne tour eiffel

 

 

 

 

 

 

montage marianne

Par Mylenetyv - Publié dans : Pensées - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Lundi 2 novembre 2015 1 02 /11 /Nov /2015 15:40

 

Voir l'épisode précédent

 

Dans un premier temps, monsieur se fait discret, tandis que Béa présente de nouveau sa poitrine contre le buste d'Ellen, qui empoigne les seins de la belle avec une avidité nouvelle. Elle n'est pas du tout gênée qu'un tiers assiste à ses débordements, au contraire. Béa rejette la tête en arrière et il n'en faut pas plus pour qu'Ellen vienne mordiller sa gorge pendant qu'une de ses mains s'égare entre ses cuisses, tandis que celles de Béa se crispent sur ses épaules.

C'est alors que monsieur, toujours habillé, s'approche des deux amies pour leur faitre soulever à chacune un pied pour le poser sur le banc qu'elles avaient préalablement occupé, ouvrant ainsi largement leurs entre-jambes encore ruisselants des plaisirs qu'elles viennent de se donner. Et sans qu'elles ne cessent de se câliner il se met à genoux et se glisse sous elles. Lorsqu'il pose sa bouche sur le sexe de son amie, celle-ci ne peut s'empêcher de griffer le dos d'Ellen qui sursaute. Pour se faire pardonner elle lui couvre le buste de baisers légers. Ellen comprend que Béa n'est donc pas embarrassée par la présence d'une autre femme pendant que son mari lui offre du plaisir.

Les mains de monsieur effleurent leurs deux paires de fesses, peut être involontairement, et Ellen sent son souffle haletant tout près de leur intimité. Elle tremble de tout son corps et se serre contre son amie. Son coeur s’emballe et sa respiration s'affole. En entraînant Béa ici quelques instants auparavant, ce n'est pas du tout cette situation qu'elle avait imaginée...

(à suivre)

Par Mylenetyv - Publié dans : Aprés-midi d'été - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Jeudi 24 septembre 2015 4 24 /09 /Sep /2015 17:03

   (Béa vient d'avoir un premier orgasme dans les bras d'Ellen)


De nouveau un pas furtif sur le carrelage... Ellen attire Béa contre elle pour lui éviter de basculer tandis que l'homme ouvre la porte sur laquelle elle s'appuyait. Il se glisse derrière Béa et enferme son corps entre ses bras musclés, l'eau qui ruisselle encore plaque sa chemise, révélant un torse puissant. Stupeur d'Ellen qui réalise sa méprise. Ce n'est pas son mari qui est entré, mais A., l'ami de Béa. Il lui saisit la main et tout en fixant Ellen, suce doucement chacun des doigts qui quelques secondes auparavant la comblaient et lance : " Je peux me joindre à vous ?"
Ellen retient son souffle ; l'espace semble avoir rétréci et elle a l'impression de suffoquer. Tous les deux la regardent fixement, guettant sa réaction, et comme elle n'arrive à esquisser aucun mouvement c'est Béa qui l'invite à poser la main sur l'entre jambe du pantalon qui ne masque rien de l'envie de son compagnon. En signe d'assentiment c'est elle qu'Ellen enlace ; puisque ses invités sont joueurs, que le jeu commence !

Par Mylenetyv - Publié dans : Aprés-midi d'été - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Mardi 18 août 2015 2 18 /08 /Août /2015 20:00

 

(C'est toujours Béa qui raconte)

 

Ellen me propose alors de nous allonger tête bêche  pour partager le plaisir. Il n'en faut pas plus, pour que nous nous retrouvions allongées sur le banc, chacune essayant de procurer autant de plaisir qu'elle en reçoit.

69-NBl

Dessin de Yv

 

 

Tous les moyens sont bons, j'aspire son clitoris, tandis que deux de ses doigts plongent en moi. Je gémis. J'entends Ellen me chuchoter : "Hum ça, ce n'est pas que le gel douche.... tu mouilles, tu aimes ça... alors laisse moi faire mais ne fais pas de bruit". Pour avoir plus de liberté dans nos mouvements, nous nous laissons glisser sur le sol même de la douche. L'une de ses mains valse entre mes jambes tandis que son autre titille mes tétons. Puis, me délaissant totalement, elle vient s'accroupir au dessus de mon visage offrant sa fente à mon regard. Et je me hisse instantanément, attrapant ses fesses à pleines mains pour pouvoir laper la mouille qui s'échappe d'elle.
C'est à ce moment qu'on frappe à la porte...
En un instant Ellen se redresse et murmure : "Zut je crois que j'ai oublié de fermer la porte... C'est sûrement mon mari !"
A peine a-t-elle fini sa phrase que la porte s'ouvre sur une silhouette masculine ; de là où il est, il ne peut pas encore nous apercevoir mais il lui suffirait d'un pas, et l'eau qui ruisselle toujours ne va certainement pas manquer de l'attirer. Nous nous redressons, Ellen me fait un clin d'oeil et me chuchote "Ne t'inquiète pas il suffira d'un peu de courage pour qu'il prenne bien la chose".
Elle me plaque contre la porte vitrée de la douche et m'embrasse à pleine bouche, ses mains courent sur mon corps parcourant chaque millimètre de ma peau nue, et je ne peux que répondre à ses caresses prise dans l'euphorie de l'instant.
A quelques mètres de nous, l'homme s'est immobilisé dès qu'il a aperçu nos silhouettes emmêlées se dessiner contre la paroi de la douche. Les mains de ma partenaire lissent le contour de mes hanches jusqu'à mes fesses qu'elle écarte afin d'offrir à notre voyeur le meilleur angle possible. Puis sans avertissement, elle plonge ses doigts en moi m'arrachant un cri de plaisir autant que de surprise. Mon cœur bat la chamade.
Il y a bien longtemps que je n'avais joui aussi intensément. Le fait de le faire avec une femme et devant son chéri n'est pas étranger, j'en suis sûre, à ce plaisir démultiplié. 
Je ferme les yeux et savoure cet orgasme. Le premier d'une longue série, je n'en ai aucun doute !  

Par Mylenetyv - Publié dans : Aprés-midi d'été - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Vendredi 7 août 2015 5 07 /08 /Août /2015 16:30

 

C'est Béa qui raconte la suite.


Aussitôt Ellen me prend par la taille et m'entraîne dans un coin de la maison. Une gigantesque douche pourvu d'un banc en bois est prête à nous accueillir. corps contre corps nous nous glissons dans la pénombre et je la laisse prendre les choses en main.sous la douche-NBl

Nous sommes presqu'instantanément arrosées par une pluie tiède. Ellen fait couler sur mon corps de l'huile de douche, puis saisissant mes poignets qu'elle relève au dessus de ma tête elle s'evertue à ce que chaque millimètre de ma peau reçoive sa dose de liquide en le faisant pénétrer à l'aide de son propre corps. Chaque passage du satin de ses cuisses contre les miennes me fait frissonner jusqu'au plus profond de moi. A chaque frôlement de ses seins sur ma poitrine et mon ventre je dois me mordre les lèvres pour retenir un gémissement. Elle guide un sein contre l'un des miens pour que l'on sente mutuellement la naissance du désir exprimé par leurs tétons tout durs. En même temps, Ellen glisse une cuisse entre mes cuisses et je me retrouve avec l'une des miennes contre les poils mouillés de sa chatte... 

Tandis que je rejette la tête en arrière pour tenter de reprendre mon souffle, Ellen fait glisser sa main tout le long de mon corps de ma gorge à mes seins, avant de rejoindre mon sexe sur lequel elle laisse ses doigts se promener. Elle m'entrouvre et fait naître en moi des désirs de plus en plus intenses.

Prise par le plaisir je me laisse glisser sur le banc en dessous de nous, et j'ai à peine le temps de reprendre mes esprits que je sens la bouche de ma belle, accroupie entre mes cuisses, remonter vers mon entre-jambe gagné par une chaleur déroutante, je perds la tête. Sa bouche colle à mon sexe tandis que sa langue vrille sur moi et perce les derniers contreforts de ma féminité pour me pénétrer avec douceur. Je ne peux retenir un cri de plaisir qu'Ellen vient étouffer en m'embrassant ; sa bouche posée sur la mienne, sa langue parcourt mes lèvres essayant de les forcer.

Je me redresse et la plaque contre le mur en me collant contre elle de tout mon corps. Mes seins épousent les siens, mon bas-ventre vient se frotter contre le sien, ma main glise dans son dos et caresse ses fesses superbement galbées. Je me fraye un chemin entre ses cuisses, et commence à la titiller...

Ellen me propose alors de nous allonger tête bêche  pour partager le plaisir.

Par Mylenetyv - Publié dans : Aprés-midi d'été - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Dimanche 1 février 2015 7 01 /02 /Fév /2015 15:19

Nous venons de réaliser que cela fait 3 ans déjà (et quelques jours ) que ce couple charmant est venu pour la première fois visiter notre blog et que nous fréquentons le leur.
3 ans, et pendant ces trois années, sans doute le nombre le plus grand de commentaires sur nos articles.

3, c'est aussi le nombre de fois que la sublime Sandra a été "croquée"  par le crayon de Yv !

Mais nous avons à réparer un petit oubli. Dans les articles ici, elle n'est apparue que deux fois. Le 3ème dessin a été publié dans leur blog et dans nos albums "Belles du net", mais n'était pas visible sur une page de ce blog.

Sandra_32

Dessin de Yv

 

Voilà cette énorme faute réparée. D'autant que cette vue est celle que l'auteur des dessins préfère. Toute la sensualité de Sandra se dégage de cette pose... pourtant très sage !

Par Mylenetyv - Publié dans : Belles, belles.... - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 20 commentaires
Samedi 24 janvier 2015 6 24 /01 /Jan /2015 20:20

Tout en feignant de ne pas y prêter attention, LUI n'a pas perdu une miette du petit jeu qu' ELLE avait entrepris avec B.

 Il vit tout d'abord leur invitée s'allonger nue sur le matelas de plage avec juste une serviette autour des hanches, comme on le ferait chez un masseur. Et quand la serviette fut repoussée à ses pieds, il put observer que la belle B. avait un cul magnifique, dans la position où elle se tenait.

alongée dos Aussi ne fut-il pas trop surpris quand E. s'approcha d'elle pour lui masser le dos et ensuite poursuivre ses caresses sur les fesses rebondies de la belle endormie. Son geste est empreint d'une attention amicale...

img 1906 coul-2

 

 

 

Il comprend qu'autre chose est en train de se passer entre les deux femmes quand il voit que B. s'est maintenant couchée sur le dos et qu'elle se laisse caresser les seins puis le ventre. E. glisse une main doucement vers le bas du corps jusqu'au coup de pied et aux orteils, puis remonte lentement le long des jambes et revient vers le Mont de Vénus, le taquinant, depuis la région pubienne jusque vers l'intérieur des cuisses et près du vagin.

Il sait, depuis que E. lui a raconté un rêve érotique qu'elle a fait récemment, où elle se voyait caressant une autre femme, que sa chérie a des penchants saphiques qui ne le gênent pas du tout ; mais, dans les échanges qu'ils avaient eu avec leurs hôtes, il ne lui était pas apparu que B. puisse être bi elle aussi !

Il voit bien que la suite du massage prodigué par E. se concentre maintenant sur les parties érogènes de son amie. En la voyant procéder de la sorte il se dit qu'elle est en train de mettre en application ses propres pratiques de caresses tantriques auxquelles il l'a si souvent accoutumée, des caresses qui visent à donner de l’énergie et en même temps à éveiller les sens : E. alterne sans à-coup et graduellement du massage de détente et du massage qui réveille la sensualité et la sexualité de B.

Il commence à prendre lui-même du plaisir à voir sa compagne opérer ainsi sans retenue. S'imaginant être à sa place, il sent même son membre se tendre dans le maillot de bain. Il lui semble que la main de E. reste plus longuement à frotter doucement au niveau du clitoris et Il l'imagine maintenant bien gonflé par un afflux de sang. B. est assurément très éveillée, mais elle continue à se détendre et à respirer profondément, les yeux mi-clos...

img 1905 coul-2

Il voit alors E. placer un genou entre les jambes de son amie et se pencher plus en avant, approchant sa poitrine à quelques centimètres de la sienne, tout en faisant courir ses mains à l'intérieur de ses cuisses...
B. se redresse brusquement, et, plaçant une main derrière la nuque d'E., elle l'attire à elle, pour l'embrasser avec ardeur. Mais aussitôt, elle la repousse et la fixe avec une intensité déroutante et lui glisse quelques mots qu'il ne peut entendre mais auxquels E. répond en souriant. Aussitôt elle prend B. par la taille et l'entraîne à l'intérieur de la maison.

LUI sent un afflux de sang dans sa verge qui augmente encore le renflement de son maillot de bain... Il vient de vivre sa première expérience candaulique, même si ELLE n'avait pas pris un amant mais une maîtresse, là, devant ses yeux ! 

Lire la suite

Par Mylenetyv - Publié dans : Caresses - Communauté : Ecritures Sensuelles
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Vendredi 9 janvier 2015 5 09 /01 /Jan /2015 10:12

Pour la défense de la Liberté d'expression

 

HB-Ch 3077

Je suis Charlie

Par Mylenetyv - Publié dans : Pensées - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mercredi 7 janvier 2015 3 07 /01 /Jan /2015 18:54

(Llire ici le chapître précédent) 

 

Béa commence à se masser les seins. Ces caresses aériennes d'Ellen ont suffit à faire tomber toutes ses barrières ; ses seins durcissent, ses tétons se dressent pour réclamer la caresse à laquelle ils aspirent. Elle ne peut définitivement plus masquer son trouble. Elle sent une incontestable mouillure aux lèvres de sa vulve.

 

Caresse

C'est le moment que choisit Ellen pour se pencher au-dessus de son amie, frottant presque sa poitrine contre la sienne, faisant courir ses mains à l'intérieur de ses cuisses en prenant bien soin de les écarter un peu plus au passage.

Béa n'y tient plus, se redresse et plaçant une main derrière la nuque d'Ellen, elle l'attire à elle, pour l'embrasser avec toute l'ardeur du moment. Mais aussitôt, elle la repousse et la fixe avec une intensité déroutante avant de lui dire : " Si tu continues je ne pourrais pas me contenter de ça".

Ellen sourit et lui répond "Ça tombe bien, je n'en avais pas l'intention". Aussitôt, elle prend Béa par la taille et l'entraîne vers l'intérieur de la maison.

Par Mylenetyv - Publié dans : Caresses - Communauté : Histoire érotique
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

Présentation

Calendrier

Août 2016
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • bainsoleil6
  • Tania_01
  • Main-l-vr_2.jpg
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés