Jeudi 14 août 4 14 /08 /Août 17:57

Il s'est couché vers vingt trois heures car il doit prendre le premier train pour Paris à cinq heures du matin. Dans son sommeil, Il la sent s'insinuer sous les draps contre son corps. Dans le mouvement, la chemise de nuit en satin remonte légèrement jusqu'à sa taille, et ses deux fesses rondes viennent se lover contre son bas-ventre. Une douce chaleur l'envahit à ce contact et une tension naît aussitôt au niveau de son pubis. Cette fois ci, Il est complètement réveillé...  Elle ouvre légèrement l'angle de son entre-jambes. La verge qui a marqué une légère tension au contact moelleux des fesses nues trouve alors une nouvelle place, juste dans le pli de la fesse gauche, à la limite des lèvres. Le pénis se tend brutalement. Elle doit le sentir se durcir et se dresser....

 

Ils ne disent aucun mot ni l'un ni l'autre, mais Il sent une respiration devenue plus rapide. Il avance sa main droite dans l'entrejambe, de l'arrière vers l'avant, entre les cuisses qui sont restées légèrement écartées. Sans s'attarder sur les parties trop intimes – ne pas la faire sursauter et risquer de tout gâcher, ces derniers temps, ses petites lèvres étaient hyper sensibles – Il dirige l'index et le majeur vers les poils tous doux de sa chatte pour la caresser légèrement. Le dessous de son poignet, là où la peau est la plus tendre, fait un mouvement de va et vient plus près des lèvres. Insensiblement, les cuisses s'écartent encore. Du côté de son bas ventre à lui, Il sent une tension de plus en plus forte et les battements de son cœur s'accélèrent. C'est sûr, Il aura du mal à se rendormir tout de suite ; il ne va pas rester plus de trois heures avant que le réveil sonne pour aller prendre ce maudit train. C'est à peine s'il y a pensé. Il ramène doucement sa main entre les cuisses. Elle ne bouge pas ; pourtant, c'est sûr, elle ne s'est pas endormie, Il le sait à son souffle, toujours rapide, qui indique une excitation certaine. Ses doigts sentent la sève qui a commencé à s'écouler entre les lèvres. Il les écarte doucement et caresse un peu plus profondément. Maintenant, toute la chatte est mouillée. Le liquide chaud s'étend jusqu'entre les fesses. Il suit un peu son parcours en remontant la fente jusqu'à l'anus. Aucun son ne sort toujours de sa bouche, mais le bassin bascule légèrement d'avant en arrière, au rythme de la caresse...

 

(à suivre) 

Par Mylenetyv - Publié dans : Histoire d'un soir - Communauté : les blogs persos
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés