Jeudi 20 novembre 4 20 /11 /Nov 16:12

  Je l'ai laissé aller au lit le premier, m'attardant exprès dans la salle de bains... Sans allumer la lampe de chevet je me glisse sous les draps et vient coller mes fesses contre le ventre chaud de mon mari. Dans mon mouvement, ma chemise de nuit en satin a remonté jusqu'à la taille et, heureusement, comme il le fait souvent, IL n'a que le haut de son pyjama. Son sexe n'est pas très dur. Je me demande s'il va avoir envie ... mais je sens déjà une légère tension au contact moelleux de mes fesses nues. Quelques mouvements de basculements du bassin pour qu'IL me sente bien contre son bas ventre et je perçois aussi des poussées du pubis de mon homme. J'écarte légèrement les cuisses pour que la petite bête puisse trouver son chemin... Là, il risque d'avoir une drôle de surprise de trouver mes lèvres si humides sans m'avoir touchée ou presque car il ne sait pas, lui, que j'ai commencé les préliminaires bien avant de venir me coucher...

  Je sens une main qui s'aventure vers l'avant depuis le sillon de mes fesses et deux doigts qui écartent doucement mes lèvres.Mon bassin bascule légèrement d'avant en arrière, au rythme de la caresse. Je pourrais jouir comme ça… mais les doigts s'échappent de l'ouveture et le gland de mon amant y glisse à leur place. En même temps, une main ferme contre mon pubis me fait appliquer plus fort les fesses contre le ventre. La verge trouve tout de suite l'entrée humide du vagin. Mais j'ai trop envie que ce sexe me pénètre plus loin ; je passe une main entre mes cuisses et lui soulève doucement les testicules et les colle contre mes lèvres, poussant le pénis plus profondément en moi.

   Je ne précipite rien, je veux sentir son envie monter, monter.... Il semble adorer la caresse lui aussi. En réponse, Il glisse  deux doigts vers ma chatte, qui trouvent tout de suite mon clitoris tout gonflé...

  J'adore être prise comme ça ; mes mouvements sont libres, je me cambre sous ses coups de boutoirs et les lui rends en donnant des coups de fesses vers l'arrière. Je lui demande de laisser ses doigts sur mon clito... Nos deux souffles s'accélèrent au rythme du va et vient du pénis, accompagné par nos deux mains expertes.

Il a son autre main dans mes cheveux. Je ressens un long frisson du haut en bas de la colonne vertébrale… et Il lâche sa semence en moi à peine cinq secondes après, en me tirant à peine les cheveux sans s'en rendre compte.
  Je laisse échapper un petit cri rauque.... mais garde le sexe bien coincé entre mes lèvres, tenant ses couilles toujours dans la main, pour le conserver comme ça, toujours en moi, mon merveilleux "sex-toy" bien chaud…


Retrouvez ici comment IL a vécu cette "surprise"

Par Mylenetyv - Publié dans : Histoire d'un soir - Communauté : Histoire érotique
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés